le festival du film de Rueil édition 2016 : Court Métrage

lundi 31 octobre 2016
par  Stéphanie Duffour
popularité : 0%

Le festival du film de Rueil se déroulera du 21 novembre au 28 novembre 2016.
Pour cette nouvelle édition, la thématique choisie est la Nature et son invité d’honneur Jean Jacques Annaud.
Pour les scolaires, des projections de longs et moyens métrages sont proposés au GS-CP-CE1 et CE2, ainsi qu’une sélection de courts métrages pour le cycle 3.
En pièce jointe la grille des projections dédiées aux scolaires.

les deux partenaires de ce festival sont :
l’agence du court métrage et enfance au cinéma.

Vous trouverez en pièce jointe la sélection des 5 courts métrages pour le cycle 3 et CE2.
Ces courts métrages, de formes très diversifiées (film documentaire, installation poétique, dessin, animation d’objets recyclés) ont pour fil rouge la thématique de la Nature.
Un débat après la projection permettra aux élèves d’acquérir quelques clés de lecture.

Afin de préparer les élèves avant la projection, un premier travail à partir des résumés et des titres permettra aux élèves d’être sensibiliser aux différentes formes artistiques que peut prendre cet art.
Les faire chercher la définition de Court Métrage puis leur demander de repérer la durée de chaque Court Métrage.

Après la projection, recueillir la parole des élèves, organiser un débat sur les œuvres projetées.
Réaliser ensuite pour le cahier d’histoire des Arts par exemple, une fiche de présentation de chaque film, demander aux enfants d’y ajouter leur avis personnel. Cela peut être des mots issus du premier recueil de parole ou un court texte, à la manière d’une critique de cinéma.
Proposer de réaliser une affiche "pour convaincre et séduire" le public mais aussi provoquer une émotion esthétique est l’occasion de mener un travail réfléchi de la part des élèves alternant production et analyse dans l’esprit des nouveaux programmes.
Enfin, un des courts métrages peut être choisi pour mener un travail approfondi.
S’appuyer dans ce cas sur le recueil de mots des élèves pour développer un champ lexical de référence et faire émerger les contrastes au sein d’un même court métrage.
Par exemple, dans Ferrailles l’univers mécanique des machines s’opposent à celui du vivant , de la nature.
Ou encore, dans En pleine forme de Pierre Etaix, le désir de nature, de liberté, s’oppose à la vie dans le camping, calqué sur la vie moderne "urbaine".
On trouve la plupart de ces courts métrages ou des extraits sur le net, n’hésitez pas non plus à contacter la circonscription !


Documents joints

sélection des courts métrages du festival (...)
tableau des séances scolaires