Thématique 2017-2019 "Métamorphoses"

dimanche 30 avril 2017
par  Stéphanie Duffour
popularité : 0%

La thématique Traverses 2017-19 : "Métamorphoses"

Vous trouverez dans cet article quelques pistes et éléments pour élaborer des projets (en attendant la finalisation du dossier documentaire à la rentrée 2017).

Définition de la métamorphose
Etymologie : Du grec « metamorphosis » qui signifie changement de forme, le mot métamorphose se compose du préfixe « méta » qui indique le changement et « morphe » la forme.

Le thème de la métamorphose prend racine dans les mythologies. Les mythes de tous les pays, sont autant de tentatives d’explication du monde et des phénomènes naturels et humains, à travers l’enchaînement de diverses métamorphoses.
Ce thème s’est ensuite élargi dans le domaine du fantastique, du surnaturel.
Les romans fantastiques proposent souvent des métamorphoses où les personnages prennent des facultés nouvelles tout en gardant certaines facultés humaines.
La métamorphose peut être complète ou partielle.

Au sens métaphorique, le terme « métamorphose » s’emploie aussi pour exprimer le changement d’une personne dans son apparence ou du point de vue moral (cf le personnage dans la littérature).

Quelles sont les fonctions de la métamorphose dans la littérature ?
Emerveiller d’abord, puis expliquer l’origine du monde et des êtres vivants.

Deux définitions peuvent être données au genre de la métamorphose :
- récit permettant de donner une argumentation, une explication (cohérente, mythologique ou liée à un événement) : contes des origines, métamorphoses d’Ovide (mythologie)
- récit utilisant une situation de la vie quotidienne en en modifiant le contenu afin de créer une situation extraordinaire (par exemple, le récit imaginaire « Alice au pays des merveilles », en passant par les récits où le héro se transforme (du type parcours initiatique : métamorphose psychique, pour aller vers les récits de sciences fiction !)

De nombreux contes reprennent à leur compte, les métamorphoses issues de la mythologie. La Belle et la Bête est une version du mythe de Eros et Psyché, comme Pinocchio reprend l’idée d’une sculpture qui prend vie dans le mythe de Pygmalion et Galatée.

Quelles sont ses actions, quel est le processus mis en œuvre dans les arts ?

Le personnage, en littérature ou dans les films, est sujet à de nombreuses métamorphoses :
Métamorphoses psychiques = héro se transforme (récit initiatique, épreuves), identité multiples, évocation des émotions…
Métamorphoses physique = super héros mais aussi malédiction ou punition (prince grenouille, belle et la bête….)
Métamorphose du quotidien = « Alice au pays des merveilles »
Le mythe d’Orphée illustre bien le pouvoir ensorcelant du chant et de la poésie….

Enfin, la poésie joue avec la métamorphose de la langue pour transfigurer le réel et l’utilisation en production d’écrits de la littérature oulipienne (écriture sous contraintes….) un processus d’écriture intéressant à mettre en œuvre.

Les artistes de la renaissance mais surtout de l’époque baroque se sont emparés de ce thème de la métamorphose dans la mythologie mais aussi à l’époque moderne :
Picasso ne fait-il pas l’inventaire des formes pour mieux les métamorphoser ?
Il s’inspire lui aussi directement des métamorphoses d’Ovide dans sa série de dessins les Métamorphoses…

Quelles formes prend la métamorphose ?

- Des paroles, de la formule magique des sorcières au lapsus
- Des gestes,
- Des objets : aidés ou non de baguettes magiques, miroirs, loupe qui changent le regard
- Des potions et les drogues
- La simple volonté, la pensée, la folie
- Un regard,
- Le rêve, l’imagination…

Quels sont les axes que l’on peut développer en classe ?

En éducation musicale
=> Son et métamorphoses
• Transformation du son lui même
• Transformation de la source sonore ou de l’instrument
=> œuvres musicales en référence avec la métamorphose
• Mythes métamorphoses d’Ovide
• Contes et légendes (les contes de ma mère l’Oye)
• Chants sur le thème

Découverte du monde/sciences
=>L’adaptation des plantes et des animaux à leur environnement
=>Le cycle de vie des animaux et des plantes
=>Les outils d’observation (jeu d’échelles : microscope à la photo satellite)

Espace et temps
=>métamorphoses de l’environnement : ville et paysages
 espaces naturelles (jardins)
 espaces construits (architecture)
=>Les marqueurs de transformation dans le temps : progrès et mutations
=>Temps perçu - Temps conçu
 temps individuel
 temps collectif- temps historique

Littérature/poésie
=> Récits fictionnelles
 Mythes
 contes et légendes
 science-fiction et fantastique
=>inventions littéraires, jeux d’écriture
 littérature oulipienne
 transfiguration du réel en poésie
=>les personnages : super-héros, magiciens, sorcières, enchanteurs...

Arts plastiques et arts du visuel
=>métamorphose du corps
 identité
 monstres
 super-héros
=>métamorphose de l’objet
 détournement de leur forme : recyclage et récupération
 détournement d’objets de leur fonction
 défiguration
Duchamp, César, Arman, Claes Oldenburg
Marcel Duchamp, Picasso, Dubuffet, De Kooning, Bacon, Cindy Sherman, Orlan

=>métamorphose des images
 mise en mouvement : cinéma/animation
 jeux d’ombres et lanterne magique
 détournement d’images : montage, photomontage, collage
=>métamorphose de l’espace
Christo, jean Vérame, Walter de Maria

Quelques pistes complémentaires pour le cinéma :

L’homme qui rétrécissait de Jack Arnold (1957)
L’homme invisible de James Whale (1933)
La Belle et la Bête de Jean Cocteau (1946)
Le monde animé Paul Driessen
Les contes de l’horloge magique 1920 Stanislas Starevitch
Mon voisin Totoro film d’animation de Hayao Miyazaki
Jason et les argonautes 1963 Don Chaffey

Les courts métrages « En sortant de l’école » Des poésies de Prévert mise en animation par un collectif de jeunes diplômés d’écoles d’animation françaises.

Le spectacle « Mostrarium » présenté cette année à Rueil-Malmaison.
http://www.theatremassalia.com/evenement/mostrarium/